Les Décorporations de Ludovic Charbonneau à la galerie

accrochage exposition Ludovic Charbonneau

Hier, Ludovic Charbonneau a installé dans notre galerie son exposition intitulée « Décorporation« . Cette série, dont une dizaine de tirages sont exposés sur nos murs, est composée de montages étonnants. La galerie Photostage accueille donc dès maintenant et jusqu’au 23 Septembre ses autoportraits décalés.

Le vernissage de l’exposition aura lieu tardivement à cause des vacances d’été, c’est donc le vendredi 7 septembre que vous avez rendez-vous pour découvrir la série en présence de son auteur. Venez nombreux !

décorporation   décorporation
Un mot de l’auteur sur sa série :

« La retouche photographique est partout, tout le monde le sait mais seuls les regards avertis savent débusquer les modifications quasi systématiques dans la pub ou la mode. Cette pratique a d’ailleurs fait l’objet d’une proposition de loi relative aux photographies d’images corporelles retouchées par Mme Valérie BOYER. Ce projet de loi s’intéresse également à la photographie d’Art (notion toute relative).

Partant de ce postulat de départ, j’ai créé une série, « Décorporation« , en poussant la retouche corporelle à l’extrême avec une idée simple : utiliser des techniques de retouche très simples pour créer des images aux transformations spectaculaires. Finalement, ces images sont beaucoup moins retouchées que dans la pub, mais l’impact visuel est beaucoup plus fort.

Avec une série uniquement composée d’autoportraits, je m’amuse à créer des images parfois drôles, surprenantes ou inquiétantes mais qui ne laissent jamais le spectateur indifférent. En déformant ainsi mes propres portraits, je cherche aussi a pousser le spectateur a s’interroger sur sa propre image, l’image qu’il a de lui, qu’il renvoie et l’image que les autres ont de lui. »

Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 × = vingt quatre